Google Chrome aura bien un bloqueur ciblé de pubs intégré

de | 5 juin 2017

Chacun le sait, l’essor des bloqueurs de publicités devient un tracas structurel pour tous les éditeurs de sites bénévoles d’information car il pèse sur leur financement. Chacun cherche la solution afin d’inciter les internautes à délaisser ce plugin, particulièrement à travers des messages ou pire en bloquant leurs contenus tant que le bloqueur est activé ( voire en bloquant les bloqueurs, ce qui pourrait être illégal ). Or, le chantage a ses frontières et la technique ne marche pas.

Google l’a confirmé sur l’un de ses sites, son navigateur web Chrome disposera d’  un bloqueur de publicité ( à la fois sur ordinateur et sur smartphone ) dès le début de l’année 2018. Le but n’est évidemment pas de bloquer toutes les publicités tel que le fait en ce moment un Adblock. Ce n’est clairement pas dans l’intérêt d’une société qui voit plus des trois quarts de ses revenus venir de la publicité. Comme l’explique une page récemment mise sur le net pour prévenir les annonceurs de son arrivée, il s’agit de « réaliser de meilleures expériences publicitaires pour tout le monde ».

Cette nouvelle politique du moteur de recherche est susceptible d’affecter ses revenus, mais le but est d’améliorer la navigation pour les utilisateurs de Chrome et de décourager l’usage des bloqueurs de publicités, dont l’impact est encore plus grand pour l’entreprise tout à fait dépendante des revenus publicitaires. Mais Google ira plus loin : contre quelques €, il sera même possible de tout couper avec ‘ Google Contributor ‘. ‘ Vous chargez votre abonnement avec un montant de 5 dollars. Chaque fois que vous consultez une page sans annonce, des frais sont déduits de votre abonnement dans le but de payer les gestionnaires du portail Web. Ces derniers fixent le prix par page ‘, explique Google. Google Contributor ne fonctionnera qu’avec des éditeurs volontaires.

Des outils pour laisser un petit temps aux annonceurs et propriétaires de site de préparer Google sous-entend que son adblocker est déjà prêt. Mais il laisse encore 6 mois aux annonceurs pour se mettre en place une solution à sa venue. Chrome devrait en effet débuter à bloquer les publicités au début de 2018. Deux outils ont d’ailleurs été mis à disponibilité des éditeurs de sites internet et des annonceurs : un manuel des recomandations à l’ adresse pour les annonceurs et un outil relatif à l’expérience publicitaire pour les personnes ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *